Devons-nous avoir peur après l'élection de D. Trump?

Publié le par Laute Alain

Dessins de KARAK avec son autorisation (karak.over-blog.com et blogdekarak.blogspot.fr)Dessins de KARAK avec son autorisation (karak.over-blog.com et blogdekarak.blogspot.fr)

Dessins de KARAK avec son autorisation (karak.over-blog.com et blogdekarak.blogspot.fr)

Devons-nous avoir peur

après l'élection de Donald Trump?

Je me suis posé la même question que des millions de femmes et d'hommes sur tous les Continents. La démocratie américaine aussi curieuse soit-elle à cause de son mode de fonctionnement *, vient de porter au pouvoir du pays le plus puissant du monde, un type aussi curieux qu'inquiétant.

J'ai entendu ses déclarations, j'ai lu des choses les plus déplaisantes à son sujet à propos des femmes des immigrés et des étrangers, contre l'Europe aussi. C'est avant tout un milliardaire sans scrupule comme tous les milliardaires par définition**, il s'entoure de gens du même niveau que lui en matière écologique, économique et sociale, à savoir du très haut niveau. Du très haut niveau pour tuer la planète, tuer les gêneurs, ceux qui ne respectent pas le modèle Trump en matière d'emploi, tuer ce que Obama a fait dans le domaine social et pour la santé des plus pauvres, et même si ce n'est pas assez ces mesures concernent la bagatelle de 40 millions d'Américains.

Trump, lors de son investiture officielle vendredi 20 janvier 2017 a dit haut et fort que c'est « l'Amérique d'abord », mais de quelle Amérique s'agit-il dans sa bouche ? Voir la réponse ci-dessous, et pour ce faire il s'est « entouré de la meilleure équipe de tueurs qui existe au États-Unis ».

D'ailleurs pour remercier ses électeurs pauvres, et ceux situés à l'opposé, il vient de publier son premier décret supprimant tout simplement le régime de protection sociale, le fameux « Obamacare »***, dont ils étaient les premiers bénéficiaires depuis mars 2010. C'est ce que propose Fillon pour notre Pays.

Trump qui se déclare hors système, comme Macron chez nous, est issue du système de l'argent, le pire de tous les systèmes car c'est bien celui-là le maître du monde, celui qui appauvrit les peuples et produit des millionnaires et des milliardaires à la pelle.

Trump est un milliardaire entouré de milliardaires et d'ultra libéraux, mais il a été élu en majorité par les plus pauvres parce que précisément ils sont pauvres à cause d'un système qui les a broyés.

Ils se sont jetés dans les bras d'un représentant du système, le pire qui soit, celui de l'argent roi ! Trump les a séduits et ils déchanteront des discours « Trumpeurs » de celui qu'ils ont porté au pouvoir en toute démocratie locale.

Les élites politiques mondiales ont failli. Nous sommes au bord du gouffre. Au fond du gouffre la gueule grande ouverte et les crocs saillants, une bête immonde attend la chute de ce monde en plein désarroi. Si Trump n'est pas de cette faune sauvage il en est à minima le pourvoyeur au même titre que ceux qui chez nous ne veulent rien remettre en question, ne proposent que du remodelage, aussi efficace qu'un cautère sur une jambe de bois.

A écouter les « impétrants » de tous poils chez le LR ou le PS et bien sûr, chez les Le Pen, malgré quelques variantes plus ou moins sociales pour faire bonne mesure, nous n'aurions aucune autre perspective que la voix du libéralisme. On voit où cela nous conduit ici en France et en Europe.

Et bien moi, je dis non. Non à cette vision de désolation. Avec mes amis de campagne électorale, avec toutes celles et tous ceux qui ont choisi Jean-Luc Mélenchon et le mouvement des Insoumis nous sommes en train de démontrer qu'un autre avenir est possible.

L'argent pour y parvenir ?

Et bien vous l'aurez compris, il se trouve dans un système qui fait la place à l'humain d'abord alimenté avec les richesses produites par ceux qui travaillent et se lèvent chaque jour pour vivre et faire vivre leur famille. Notre programme « l'Avenir en commun » c'est le programme des insoumis, celui du peuple majoritaire.

Alain Laute

*Trump a été élu avec moins de voix que Clinton par le jeux des « grands électeurs ». Chaque État est doté d'un certain nombre de Grands électeurs qui ne répond pas au système de la proportionnelle.

** Personne ne peut devenir milliardaire en pratiquant une politique à « l'Abbé Pierre ». Il est évident que pour parvenir à accumuler une telle fortune personnelle il faut semer la misère à grande échelle autour de soi .

***Obamacare : Patient Protection and Affordable Care act.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article