La morale "Fillon" fait des ravages dans le Perche

Publié le par Laute Alain

La conquête de l'Ouest façon Percheronne

Après le désastre des années 50 durant lesquelles l'arrachage massif des haies détruisit notre bocage Percheron, nous constatons depuis quelques années de nouvelles « agressions » écologiques et humaines que je qualifie de « méthode Fillon » qui se définit selon les principes, « la loi m'autorise » et « charité bien ordonnée commence par soi-même », faisant que chacun peut faire ce qu'il veut...contre toute morale.

Et oui, la morale existe même en politique, il suffit de le vouloir.

Exploiter les hommes ou exploiter la nature relève d'une même morale, le respect. Respect des êtres humains, respect de la nature, respect du monde animal, respect du Vivant.

Dans le Perche nous avons pu constater parmi les événements récents, l'extension de deux exploitations de plusieurs milliers de porcs, la création d'une exploitation de dizaines de milliers de poulets en batterie, le projet de création d'une énorme usine de méthanisation, l'arrachage massif de haies, l'abandon des vaches laitières et sa conséquence les mutations des prairies (grâce au Glyphosate)en terres cultivées consécutives à la crise du lait en France et en Europe. Merci à la FNSEA de Monsieur Xavier Beulin. Et tout prêt de chez moi à Mauves un jugement favorable à un individu qui détruit un chemin de randonné.

Il se pourrait bien que tout cela n'aboutisse pas et se règle favorablement pour les riverains mais il n'y a rien de moins certain d'autant que beaucoup de Conseils Municipaux sont restés plus que frileux face à ces projets soumis à Enquête Publique.

Pourtant par ailleurs des associations, des contre pouvoirs en quelque sorte, mènent des batailles juridiques de fond faisant valoir pour l'essentiel que le Perche est une région où de très nombreuses surfaces sont classées et protégées. Cela dit, les « politiques » du secteur, majoritairement de droite il faut bien le dire, ne sont pas très à l'écoute.

La population au-delà des consultations obligatoires et légales n'est pas sollicitée, et que les Associations de défense de l'environnement de leur côté me paraissent un peu trop timides dans la mobilisation.

Aujourd'hui c'est au tour d'une exploitation forestière située à Igé de faire la Une de plusieurs médias dans la Région.

Voici le lien qui vous permettra de prendre connaissance de l'affaire.

http://www.le-perche.fr/53902/les-chenes-de-la-discorde/

Bonne lecture et pendant que j'y suis allez sur le site « JLM2017 », prenez connaissance du programme « l'Avenir en commun » dont la dimension « transition écologique » répond de façon claire aux besoins de notre Pays.

Alain Laute

Publié dans Ecologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article