Trump : Déjà un mois de violence

Publié le par Laute Alain

Trump : Déjà un mois de violence

Dès les premiers jours, le ton belliqueux et méprisant à l’égard du reste du monde confirment le caractère fascisant du nouveau président américain et de son entourage d’extrême droite.

Par Denis Sieffert Politis N° 1440

L'économiste américain Gerald Epstein ose la comparaison : le programme de Donald Trump présente quelques redoutables parentés avec celui du Dr Schacht, ministre de l’Économie d’Hitler entre 1934 et 1937. Un programme ultra-volontariste qui n’est réalisable que par un pouvoir autoritaire aux mains de personnages sulfureux. Le ton belliqueux et méprisant à l’égard du reste du monde, notamment en matière environnementale, et le sinistre décret discriminatoire interdisant l’entrée des ressortissants de sept pays musulmans confirment le caractère fascisant du nouveau président américain et de son entourage d’extrême droite. Mais un vaste mouvement de résistance s’organise.

Dès sa deuxième semaine à la Maison Blanche, Trump a engagé un bras de fer avec la justice. Un juge de Seattle, James Robart, a bloqué le décret présidentiel. Sa décision a été confortée par la cour d’appel fédérale de San Francisco. Cependant, l’affrontement est loin d’être terminé. Tous les jours, des centaines de milliers de personnes manifestent contre le décret discriminant, c’est-à-dire en fait contre tout ce que représente Trump. Mais gare aux effets d’optique ! Même si le président bat des records d’impopularité au cœur de ce qu’on appelle généralement l’état de grâce, il est toujours soutenu par son électorat blanc du Midwest et du Sud, et par les chômeurs de la région des Grands Lacs.

Les causes de sa victoire n’ont pas disparu. Il ne suffira pas que Trump se rende encore plus haïssable auprès de cette partie de la population qui le déteste de toute façon. Il faudra qu’une politique sociale et écologique alternative devienne lisible pour tous.

À lire dans ce dossier :

Trump : Des dégâts sur tous les fronts

Trump ravive la démocratie malgré lui

Gerald Epstein : « Le programme de Trump rappelle celui d’Hitler de 1934 à 1937 »

 

Publié dans Politique

Commenter cet article