...et en plus Macron supprime l'ISF

Publié le par Laute Alain

Classement « Challenges » : des riches encore et toujours plus riches

Le patrimoine des dix Français les plus riches de France s’est encore accru cette année. De 26 % en moyenne pour les 500 plus fortunés. De plus de 50 % pour Bernard Arnault.

Vous avez dit « crise » ? Le classement annuel de Challenges nous apprend que les 500 Français les plus riches de France ont vu leur patrimoine multiplié par sept en 21 ans, tandis que le PIB français a seulement doublé au cours de cette période… Ces 500 plus fortunés possèdent aujourd’hui 571 milliards d'euros, soit 117 milliards de plus qu'en 2016 (+26 %). Merci qui ? Les marchés financiers et la performance des cours de Bourse en forte hausse l’an dernier comme sur le long terme. Depuis 1996, ils ont permis la multiplication par douze du patrimoine des dix premiers du classement, rien que ça.

C’est le patron de LVMH Bernard Arnault – 47 milliards d’euros cette année –, premier rôle fantomatique du film Merci patron !, qui reprend la tête du classement, occupé précédemment par l’héritière Liliane Bettencourt dont le patrimoine s’élève à « seulement » 35,8 milliards d’euros. Bernard Arnault peut donc allègrement remercier la hausse de 56 % de l'action LVMH en Bourse, qui lui permet de reprendre cette année la tête d’un classement qu’il a déjà dominé pendant sept ans.

Dans le top 10, on retrouve entre autres la famille Dumas (Hermès International), les Mulliez (Groupe Auchan) et un petit nouveau : Xavier Niel. Le patron de Free, qui inaugure aujourd’hui « Station F » avec Macron et Hidalgo – campus à start-up géant, incarnation caricaturale du « nouvel esprit du capitalisme » prophétisé par Luc Boltanski et Ève Chiapello –, chaparde l’entrée du top 10 à un certain… Vincent Bolloré. « Il suffit de lire le palmarès des grandes fortunes publié dans Challenges pour s’apercevoir que tout va très bien pour eux », ironisaient les Pinçon-Charlot dans un entretien paru dans L'Humanité l’année dernière. En 2017, les « riches » se portent en effet toujours très bien.

Et Emmanuel Macron devrait bientôt exonérer d’ISF leur capital financier.

Elle est pas belle la vie ?

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article