Cash revient avec Elise Lucet, ouf, j'ai eu peur ...

Publié le par Laute Alain

Trop rose !

Trop rose !

Cash Investigation :

nouvelle saison, nouveau contexte

 

Audrey Loussouarn Mardi, 13 Septembre, 2016 L'Humanité

 

Le magazine d’Élise Lucet revient pour une nouvelle saison sur France 2. Devenue l’étendard de l’investigation à la télévision, elle revient avec une enquête sur le « monde merveilleux » de l’agroalimentaire.

 

Il reste tant de membres du « monde merveilleux des affaires » à étudier pour Cash Investigation. Celui de l’agroalimentaire, qui pèse en France 170 milliards d’euros par an, est presque du pain bénit pour l’équipe d’enquêteurs, qui reprend du service en première partie de soirée. Sandrine Rigaud met un peu de transparence dans un secteur, encore une fois, bien opaque – malgré les listes d’ingrédients censés aiguiller les consommateurs.


Son point de départ : la couleur du jambon.

Le rose vient d’un additif, le nitrite, qui provoque le cancer colorectal. La santé des consommateurs ? Pas tellement une préoccupation chez Herta, du groupe Nestlé, qui assume totalement le choix marketing. La journaliste, accompagnée d’Élise Lucet, se rend au Danemark, qui a opté pour la suppression de cet additif. Et ça fonctionne : la couleur marron, visiblement, ne rebute pas. Un exemple bien à part, finalement. Car le magazine décortique ce système où les gros bonnets de l’industrie agroalimentaire ont les moyens de peser sur les études scientifiques, puis les politiques, pour freiner tout progrès pour notre santé. Comme toujours, après ses enquêtes sur le tabac ou sur la fabrication des portables, Cash Investigation réussit à nous donner envie de jeter certains aliments à la poubelle. La force de l’émission : ses éléments d’enquête sont réunis sur des mois de travail.

A l’aube de 2017, l’émission met des arguments entre les mains des futurs électeurs qui rejettent ce système, construit sur le lobbying et la corruption.

Une pépite qui pourrait devenir de plus en plus rare à la télévision. D’une part, Vincent Bolloré, patron de Canal Plus, a eu la peau d’un Spécial Investigation qui secouait un peu trop ses amis. De l’autre, des tentatives de censure, comme celle qui met en cause le tandem Michel Field-Nicolas Sarkozy concernant une enquête d’Envoyé spécial sur l’affaire Bygmalion, se succèdent.

Celle qui leur tient tête ? La nouvelle cheffe des soirées d’information du jeudi, Élise Lucet… également à la tête de Cash Investigation.

 

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article